06 19 33 41 61

Articles divers

Les quintessences florales ont été mises au point par un médecin, bactériologiste, pathologiste et homéopathe anglais, le docteur Edward Bach dans les années 1930.

Le Dr Bach a répertorié 38 fleurs correspondant chacune, selon lui, à un état d’esprit particulier.

A base de fleurs d'arbre et de fleurs sauvages, elles n'agissent pas sur la maladie, mais sur l'individu, en corrigeant ses émotions négatives.

Il consacra sa vie à identifier les émotions et à tenter de les rééquilibrer, persuadé que "pour être en bonne santé, il faut être en harmonie avec son âme »

Chacun des 38 remèdes s'adresse à un trait de caractère ou à un état émotionnel particulier.

Il les a donc définies en 7 groupes qui correspondent aux conflits existant en chacun de nous :

les états de peur (terreur, panique, anxiété, angoisse, crise de nerfs, crainte pour les autres, etc.)
l'incertitude et le découragement (manque de confiance en soi, indécision, difficultés à trouver sa voie, crédulité, abattement notamment en cas de pathologie chronique, découragement complet, désespoir, dépression, fatigue, lassitude, etc.) ;

le manque d'intérêt pour le présent (accidents à répétition, insouciance, rêveries et fuites dans l'imaginaire, distraction, peu de désir de vivre, nostalgie, mal du pays, profonde mélancolie ou dépression inexpliquées, sensation de subir la vie, etc.) ;
les états de solitude (égocentrisme, ne parle tout le temps que de soi, isolement par sensation de supériorité – "les autres ne savent pas faire et me ralentissent" –, décisions brusques, réserve intérieure avec difficultés à admettre ses faiblesses, mal-être en société, etc.)

l'hypersensibilité aux personnes et aux idées (hypersensibilité masquée par un masque de gaieté et de fausse décontraction, manque d'assurance, influençabilité à l'occasion d'un changement de vie, dévotion jusqu'à l'épuisement, colère amoureuse, haine, jalousie, etc.) ;

le désespoir (sensation de souillure physique ou psychique, crainte des microbes, charge de travail excessive avec épuisement et découragement, complexe d'infériorité avec certitude de l'échec, culpabilité, se sent indigne d'amour, perfectionnisme, sensation d'injustice, de malchance à répétition, etc.) ;

les états de préoccupation excessive d'autrui (intolérance, esprit critique exacerbé, volonté de dominer et manipuler même de façon tyrannique, voire violente, fanatisme, idéalisme excessif, la vie est un combat permanent, etc.).

 

C'est l'essence de la fleur, son énergie, qui contient l'impulsion thérapeutique.

Les fleurs sont cueillies en pleine floraison, puis diluées dans de l'eau pure. Le liquide recueilli constitue l'élixir mère.

Les élixirs s'administrent donc par voie orale, sous forme de gouttes. Ils s'utilisent également en traitement externe, dilués dans l'eau du bain, en frictions ou en massages, mélangés à une crème neutre.

Les élixirs aident à équilibrer les différents plans (physique, émotif, mental et spirituel), à mieux gérer les sautes d’humeur et les idées noires, et à acquérir certaines qualités. 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.